Perpétuité



Comment cela avait-il pu arrivé ?

Peut-être un ancien éleveur d’oiseaux,

un geôlier à la retraite un peu zélée,

un artiste cherchant son public ?


J’avais d’abord cru à une farce,

fumisterie fruit d’un mauvais pari.

Mais ils fleurissaient déjà partout,

Coloriant tout de gris l’horizon.


Ils avaient la facilité contemporaine,

certains disaient même la beauté.

Hélas il semblait falloir s’y résoudre,

Dame nature s’était faite usurpée.


Peut-être étais-je déjà dépassée,

en cherchant en vain le pourquoi,

pour façonner nos paysages,

ils avaient mis des pierres en cages.


Noe Sovage